Des ferments lactiques pour améliorer votre bien-être

Publié le : 24/04/2019 13:38:15
Catégories : Be-Life

Les ferments lactiques jouent un rôle essentiel au sein de notre organisme. Découvrez les différents types de ferments lactiques et leurs propriétés.

Définition des ferments lactiques

Illustration Ferments Lactiques

Les ferments lactiques occupent une place importante au sein de notre alimentation. Ce sont des micro-organismes vivants, qui appartiennent à la famille des probiotiques.
Les bactéries ou ferments lactiques peuvent être d’origine laitière, carnée ou végétale et permettent la fermentation des produits alimentaires (1). Ils sont présents dans de nombreux aliments, notamment dans les fruits ou légumes à l’état naturel ou encore dans les yaourts.

Le rôle des ferments lactiques au sein de notre organisme

Les bienfaits des ferments lactiques sur la digestion

Il a été établi que certaines bactéries lactiques contribuent à l’amélioration de la digestion du lactose et le traitement des désordres diarrhéiques (2). Les bactéries lactiques qui présentent ces caractéristiques sont appelées des « probiotiques ».
Les yaourts ont notamment des effets bénéfiques sur la maldigestion du lactose (3).

Les bienfaits des ferments lactiques sur les troubles digestifs

D’autres bactéries lactiques sont reconnues pour prévenir ou traiter les diarrhées infectieuses et les troubles digestifs, provoqués par la prise d’antibiotiques (4). La prise d’antibiotiques peut être régulièrement une source de dysfonctionnement intestinal.

troubles digestifs

Les bactéries lactiques et le système immunitaire

Plusieurs expériences scientifiques ont permis de démontrer que les ferments lactiques peuvent influer sur le fonctionnement du système immunitaire (5).
D’après une étude réalisée par le docteur Erika Isolauri (6), les probiotiques ont des effets positifs sur le système immunitaire. L’étude concernait des enfants âgés de 4 mois en moyenne, qui se sont vu administrer du Lactobacillus casei GG, pendant et après le vaccin contre le rotavirus. L’administration de ce type de bactéries lactiques a contribué à améliorer l’efficacité de la vaccination anti-rotavirus, par voie orale.

Les ferments lactiques et la flore intestinale

Qu’est-ce que la flore intestinale ?

Le microbiote intestinal (ou flore intestinale) se réfère aux organismes vivants, qui vivent au sein de l’intestin grêle ou du colon : ce sont notamment des bactéries ou encore des champignons non pathogènes, des virus ou même des parasites.
Notre flore intestinale est composée de 2 kg de micro-organismes en moyenne.

Déséquilibre de la flore intestinale : conséquences

Lorsqu’un déséquilibre au sein de la flore intestinale a lieu, cela peut avoir comme conséquence de contribuer au développement ou à l’entretien de certaines maladies (7) :
- les maladies intestinales chroniques inflammatoires (MICI) : chez les malades atteints de MICI, certaines bactéries intestinales sont présentes en trop grand nombre (Entérobactéries, Fusobactéries), alors que d’autres bactéries se font plus rares (Clostridia, Faecalibacterium) ;
- le diabète et l’obésité : ces maladies se distinguent par une inflammation chronique, dans laquelle le microbiote est impliqué. Une augmentation des graisses, due à une alimentation trop riche, augmente le nombre de certaines bactéries provoquant ainsi un déséquilibre du microbiote intestinal.

Quelles solutions pour rétablir l’équilibre de la flore intestinale ?

Certaines maladies provoquées ou encouragées par un déséquilibre de la flore intestinale peuvent être soignées par (8) :
- une alimentation adaptée qui permet d’apporter les bactéries nécessaires, pour le bon fonctionnement du système digestif ;
- un traitement antibiotique pour les maladies les plus sérieuses. Cependant ce type de traitement ne peut être réalisé sur le long terme, car il pourrait occasionner de nouvelles pathologies ;
- un apport supplémentaire, par voie orale en ferments lactiques (ou probiotiques).

C’est pour cela que Be-Life propose de nombreux compléments alimentaires à base de ferments lactiques. Les bactéries lactiques comportent de nombreux effets bénéfiques pour l’organisme et contribuent au bon équilibre de la flore intestinale.

Les ferments lactiques Be-Life

Ferments Lactiques Be-Life
Be-Life propose 6 types de produits comprenant des ferments lactiques. Découvrez les caractéristiques de chacun de ces produits.

Le complément alimentaire Be-Munitas +



Le complément alimentaire Be-Munitas + comporte plus de 33,3 milliards de bactéries lactiques actives.
Une proportion importante de ferments lactiques, qui contribuent à une bonne hygiène de la flore intestinale. Be-Munitas + permet également de renforcer les défenses naturelles.
Les 9 souches qui ont été sélectionnées sont acido-résistantes, ce qui les rendent 5 fois plus actives que les souches ordinaires.

Les ferment lactiques Bifibiol

Les intestins et la flore intestinale évoluent en fonction de l’âge. C’est pour cela que Bio-Life propose trois types de produits Bifibiol, adaptés aux particularités de chaque individu.

Le complément alimentaire Bifibiol



Le complément alimentaire Bifibiol est adapté aux adultes. Il comprend plus de 12 milliards de ferments lactiques, issus de 9 souches différentes.

Le complément alimentaire Bifibiol Vital

Bifibiol Vital

Bifibiol Vital contient également plus de 12 milliards de bactéries lactiques. Cependant ce produit est destiné aux seniors, qui présentent des besoins particuliers. Le complément alimentaire Bifibiol Vital dispose notamment d’un apport en fibres plus conséquent.

Le complément alimentaire Bifibiol Junior

Bifibiol junior

Bifibiol Junior propose un apport de 3 milliards de bonnes bactéries : une proportion moins importante que pour les adultes. Les ferments lactiques Bifibiol Junior sont issus des mêmes souches que pour la version destinée aux adultes.

Les composants actifs des produits Be-Munitas + et Bifibiol

Les compléments alimentaires Be-Munitas + et Bifibiol comportent de nombreuses bifidobactéries ainsi que des lactobacillus. Découvrez leurs caractéristiques.

Les Bifidobacterium

Bifidobacterium

Les bifidobactéries sont reconnues pour leurs effets bénéfiques, car elles permettent de réguler la flore intestinale (9).

Les Lactobacillus

Lactobacillus

Le lactobacillus est un type de bactérie lactique. Ce sont de bonnes bactéries qui sont reconnues pour prévenir le développement de diarrhées, notamment chez les enfants atteints du rotavirus. Le rotavirus est un virus responsable de la gastroentérite chez l’enfant (10).

Les lactobacillus sont également efficaces pour traiter d’autres désagréments intestinaux, tels que la constipation ou les diarrhées de manière générale.

Les lactobacillus pourraient également contribuer à améliorer le quotidien de personnes présentant des allergies (rhume des foins). La prise de lactobacillus pendant 5 semaines permettrait de réduire les symptômes liés aux allergies au pollen (11).

Des études scientifiques ont permis de constater que la prise de lactobacillus pourrait réduire ou prévenir l’apparition et le développement de l’eczéma chez les enfants (12).

Les lactobacillus auraient d’autres effets bénéfiques notamment sur le diabète gestationnel. Pour les femmes enceintes âgées de plus de 35 ans et celles présentant des antécédents, ingérer des lactobacillus permettrait de réduire le risque qu’elles développent du diabète pendant la grossesse (13).

Le Streptococcus thermophilus

streptococcus thermophilus

Le streptococcus thermophilus est une bactérie qui permet la fermentation du lait. Cette bactérie est présente dans le complément alimentaire Be-Munitas +.
Ce ferment lactique contribue notamment à la transformation du lait en yaourt. Il est utilisé dans l’industrie laitière dans la fabrication de produits laitiers (yaourts, fromages à pâte cuite).
Dans la fermentation du lait, le rôle de cette bactérie est de transformer rapidement le lactose en acide lactique.

Quels bénéfices pour l’organisme ?

Le ferment lactique streptococcus thermophilus a la particularité de faciliter la digestion du lactose, pour les personnes éprouvant des difficultés pour digérer ce sucre complexe. Il permet aussi de diminuer les troubles intestinaux, liés à la prise d’antibiotiques (14).


Le complément alimentaire naturel Imubiol

imubiol

Imubiol renferme 8 milliards de ferments lactiques provenant de 9 souches différentes. Il concentre des vitamines (C et B6) ainsi que du zinc, qui sont reconnus pour agir sur le système immunitaire.

Imubiol se distingue par sa formule singulière qui regroupe des ferments lactiques, des concentrés de plantes, des minéraux, des acides aminés ainsi que de la vitamine C.

Le fonctionnement de la microflore est favorisé par un apport en curcuma et les défenses naturelles de l’organisme sont renforcées, par la présence de shitake, de zinc et de vitamine C.
Imubiol est également résistant à l’acidité gastrique. De ce fait, il est 5 fois plus actif que pour les souches ordinaires.

Les composants actifs du produit naturel Imubiol

En plus de comprendre des bifidobactéries, des lactobacillus et des streptococcus thermophilus, Imubiol concentre également des extraits de curcuma, de shitake, de L-Glutamine, de calcium ascorbate et de zinc pidolate.
Quelles sont leurs spécificités ?

Le curcuma

Curcuma

Le curcuma est une plante, qui appartient à la même famille que le gingembre. La plante est essentiellement cultivée en Asie du sud-est et plus particulièrement en Inde. Le rhizome est la partie extraite de la plante, qui est ensuite réduite en poudre.
Son principal composé actif, la curcumine, est reconnu pour ses propriétés antioxydantes (15).

Le shitake

Shiitake

Le shitake est un champignon, très populaire en Asie et notamment au Japon.
Il comporte de nombreuses propriétés nutritives : des vitamines (B2, B3, B5, D), mais également du potassium, du sélénium, du zinc, du cuivre, du fer et des fibres (16).

L-Glutamine

L-Glutamine

La glutamine est un acide aminé, présent en grande quantité dans le plasma sanguin. Il a été démontré que pour des patients hospitalisés (en état catabolique), une alimentation comportant de la glutamine aide à préserver l’intestin et la masse musculaire (17).
La glutamine assure le maintien de l’intégrité de la paroi intestinale.

Le calcium ascorbate

Calcium Ascorbate

L’ascorbate de calcium est une source de vitamine C.
La vitamine C est un terme générique qui se réfère aux composés, qui disposent des propriétés de l’acide ascorbique.
Des carences en vitamine C entrainent la fragilisation des vaisseaux sanguins. Il est également reconnu qu’une carence en vitamine C peut provoquer un Scorbut (18).

Le zinc pidolate

Zinc Pidolate

Le zinc est un oligo-élément, il est présent en très petite quantité au sein de l’organisme. Les oligo-éléments jouent un rôle essentiel au sein de notre organisme : ils sont nécessaires à son bon fonctionnement (19).

L’être humain ne peut se passer d’oligo-éléments, d’après les critères établis par Cotzias (1967) :
- ils sont présents dans tous les tissus du corps humain ;
- une carence en oligo-éléments peut être à l’origine de troubles sérieux.

Le zinc est un oligo-élément considéré comme « essentiel » :
- le zinc est notamment nécessaire pour synthétiser l’ADN (20) ;
- il contribue, entre autres, au renforcement du système immunitaire (21) ;
- il est efficace pour lutter contre l’acné : il favorise la cicatrisation des plaies. En effet, il facilite la synthétisation des protéines (collagène et kératine) (22).
Des carences en zinc peuvent provoquer des anomalies osseuses et peuvent nuire au bon fonctionnement cérébral (23).


Le complément alimentaire Bifibiol Boulardii

Bifibiol boulardii

Le complément alimentaire Bififiol Boulardii est composé de 8 milliards de Saccharomyces boulardii. Le saccharomyce boulardii est une levure non pathogène, qui fut découverte en 1923 par un français : elle provient du litchi, mais est aussi présente dans les plantes et le sol.
Quelles sont les caractéristiques de cette levure ?

D’après une étude réalisée en 2003, la prise de levures saccharomyce boulardii par certains patients présentant des colites ulcéreuses, contribue à réduire les symptômes de la maladie (24).
Ce type de levure est conseillé pour les individus présentant des désagréments de la flore intestinale.





(1) Les bactéries lactiques
https://www.ifip.asso.fr/sites/default/files/pdf-documentations/1999garrybul6.pdf

(2) (3) (4) (5) Effet des bactéries lactiques ingérées avec des laits fermentés sur la santé
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-00902692/document

(6) Probiotiques, prébiotiques, symbiotiques et « métabiotiques » : ce qu’il faut savoir
https://www.chu-toulouse.fr/IMG/pdf/GEN_Midi-Pyrenees_150109_L_Martin_.pdf

(7) (8) Microbiote intestinal (flore intestinale) : une piste sérieuse pour comprendre l’origine de nombreuses maladies
https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/microbiote-intestinal-flore-intestinale

(9) Proposition pour un nouveau standard indicateur de la contamination d’origine fécale dans les aliments : le genre Bifidobacterium
http://www.facmv.ulg.ac.be/amv/articles/2002_146_5_02.pdf
(10) (11) (12) (13) Lactobacillus https://medlineplus.gov/druginfo/natural/790.html
(14) Bactéries indispensables à la vie, les bactéries : la yaourt, un probiotique miracle ? https://sciences.brussels/printemps/download/2018/dossier_pedagogique_2018/medecine/Les-bacteries-indispensables-a-la-vie-Le-Yaourt-Lecocq-Emilie-Pauwels-Jeanne.pdf
(15) Le curuma, de l’épice au médicament http://docnum.univ-lorraine.fr/public/SCDPHA_T_2010_HOMBOURGER_CHRISTELLE.pdf
(16) Le shiitake, un champignon médicinal https://jardinage.lemonde.fr/dossier-1469-shiitake.html
(17) Développement d’une méthode d’estimation du contenu en glutamine des aliments https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/3045/Theberge_Melisa_2009_memoire.pdf?sequence=2&isAllowed=y
(18) Evaluation des cas de déficit en vitamine C et de scorbut dans des services de médecine de l’est de la Réunion https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01080547/document
(19) (22) (23) Oligothérapie et personne âgée : intérêt du chrome, du sélénium, du zinc et du cuivre ? http://thesesante.ups-tlse.fr/392/1/2014TOU32022.pdf
(20) (21) Zinc : à quoi sert-il ? http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/nutrition-nutriments/zinc/quoi-sert-il
(24) A pilot trial of Saccharomyces boulardii in ulcerative colitis https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12840682

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)