La pipérine et le curcuma : une association complémentaire

Publié le : 25/04/2019 09:30:23
Catégories : Be-Life

Le curcuma est reconnu pour ses bienfaits et ses propriétés antioxydantes. Découvrez les caractéristiques de cette plante médicinale.

Qu’est-ce que le curcuma ?

Curcuma Monga

Le curcuma est une plante vivace : elle appartient à la famille des Zingiberaceae, tout comme le gingembre ou encore la cardamome. La famille des Zingibéracées comprend plus de mille espèces de plantes. La plante du curcuma peut mesurer 60 centimètres à un mètre de hauteur.

Le curcuma est utilisé comme une épice : le rhizome est la partie de la plante qui est généralement consommée (1). Les rhizomes sont les tiges souterraines du curcuma (2). Le curcuma est composé d’un rhizome principal (appelé « rhizome mère ») et de plusieurs rhizomes secondaires. Les rhizomes secondaires sont pourvus de nombreuses racines : ce sont ces rhizomes qui sont consommés. Après leur extraction, ils sont ensuite réduits en poudre et sont généralement commercialisés sous cette forme.
Le curcuma comprend plusieurs espèces : le curcuma longa, domestica, xanthorrhiza et aromatica. Cependant, le curcuma qui est le plus souvent vendu dans le commerce est le curcuma longa.

Où est-ce que le curcuma est cultivé ?

Plantation Curcuma

L’origine du curcuma n’est pas encore bien établie. Le curcuma serait originaire d’Asie tropicale ou subtropicale (3). De ce fait, le curcuma est essentiellement cultivé en Asie du sud et plus particulièrement en Inde, où la culture du curcuma existe depuis environ 6000 ans (4). 80% de la production mondiale de curcuma est concentrée en Inde (5).
La production du curcuma est aussi réalisée en Indonésie, au Japon, au Pakistan, au Sri Lanka au Cambodge, en Thaïlande ou encore sur l’île de la Réunion.
Le curcuma est une plante qui apprécie la chaleur. Le rhizome de la plante peut tout de même bien tolérer le froid mais supporte très mal l’humidité qui peut lui être néfaste.

Comment se déroule la production du curcuma ?

La production mondiale du curcuma a lieu essentiellement en Inde. Les rhizomes sont plantés pendant la saison sèche, et leur plantation se fait en alternance avec d’autres cultures, afin que la terre puisse se renouveler. Un sol argileux est préférable pour que le curcuma puisse correctement pousser, même si les rhizomes peuvent être plantés sur différents types de sols (6). La récolte du curcuma se fait à partir du mois de février jusqu’au mois d’avril.

La récolte du curcuma

Récolte et coupe du curcuma

La récolte du curcuma a lieu huit à neuf mois après sa plantation.
La récolte du curcuma s’effectue en retournant la terre. Les racines, la terre et les feuilles sont retirées. Les rhizomes sont ensuite délicatement lavés (7).
Les rhizomes doivent subir des traitements avant de pouvoir être consommés (8) :
- les rhizomes sont bouillis ;
- ils sont ensuite séchés au soleil (des fours peuvent être également utilisés pour les sécher).
- ils sont polis mécaniquement, afin que la surface des rhizomes soit lisse, et dépourvue d’impuretés. Le polissage peut être effectué à partir d’un tambour rotatif (9).

Les rhizomes sont ensuite réduits en poudre, même si une petite partie est commercialisée sans subir de traitements supplémentaires, notamment pour la confection d’huiles essentielles de curcuma ou bien pour sa consommation sous forme de jus.

Les différentes façons d’utiliser le curcuma

L’huile essentielle de curcuma

L’huile essentielle de curcuma est obtenue après distillation des rhizomes, elle dispose d’une odeur aromatique. Elle est de couleur jaune-orangé et est utilisée à petite échelle dans le monde la parfumerie (10).

La consommation du curcuma

Curcuma différentes façon de le consommer

Le curcuma peut être consommé de différentes manières :
- frais : les rhizomes peuvent être râpés et ajoutés dans des plats salés ou sucrés (11) ;
- sous forme de jus : le jus de curcuma est de couleur jaune-orangé et est extrait directement de la plante ;
- en poudre. Le curcuma est généralement consommé en poudre et sert d’épices pour agrémenter et parfumer les plats. Il est un des ingrédients indispensables des currys indiens.

Le curcuma est essentiellement utilisé pour relever les plats mais il présente également des bienfaits et des bénéfices bien particuliers, grâce à son principal composant actif, la curcumine.

Les propriétés de la curcumine, principe actif du curcuma

Quelles sont les propriétés de la curcumine ?

Curcuma poudre

La curcumine désigne un ensemble de pigments présents dans le curcuma : ils donnent la couleur jaune aux rhizomes. Ces pigments sont plus communément appelés curcuminoïdes (12).
La curcumine a été longuement étudiée pour ses propriétés antioxydantes.

Qu’est-ce qu’un antioxydant ?
Un antioxydant, d’après le dictionnaire Larousse, est un agent qui permet de diminuer les effets dus à l’oxydation, en assurant un meilleur vieillissement. Il permet en effet de réduire le stress oxydant au sein de l’organisme : un état de stress oxydant peut contribuer à favoriser une maladie ou un vieillissement accéléré (13).

D’après une étude réalisée en 2012, la curcumine présente un effet positif sur la cicatrisation de plaies (14).
La curcumine présenterait également des effets bénéfiques sur la régénération des muscles : elle permettrait de soigner les lésions musculaires. En effet, la curcumine agit positivement sur la myogenèse, un phénomène biologique impliqué dans la formation des tissus musculaires. Ce qui laisse suggérer des applications thérapeutiques pour traiter les blessures musculaires (15).

Les calculs biliaires cholestéroliques seraient également impactés par l’action de la curcumine. La curcumine limiterait la formation de calculs biliaires dans l’organisme (16).
Les symptômes liés à l’arthrite seraient fortement estompés, du fait de l’action de la curcumine (17). En effet, le docteur Deodhar était le premier à reporter en 1980, l’activité anti-inflammatoire et anti-rhumatismale de la curcumine chez des patients atteints d’arthrite.



L’association du curcuma et de la pipérine

Qu’est-ce que la pipérine ?

La pipérine est une molécule, qui peut être retrouvée dans la famille botanique des pipéracées (famille du poivre).

Pourquoi associer le curcuma et la pipérine ?

Curcuma + Piperine

Comme cela a été vu précédemment le curcuma possède de nombreux bienfaits. Cependant, lorsqu’il est ingéré par voie orale il perd de son efficacité. Le curcuma est rapidement dégradé, lorsqu’il passe dans les intestins et dans le foie.
Selon le docteur Han Siem spécialisé dans les interactions entre la médication classique et complémentaire, « 40 à 80% de la curcumine passe par le tractus gastro-intestinal et s’évacue avec les matières fécales, avec pour résultat que la curcumine disparaît rapidement de la circulation sanguine ». L’efficacité de la curcumine est alors considérablement réduite.
Certains adjuvants destinés à accroitre l’absorption de certains composants au sein du corps humain, tels que des micelles, des supports hydrophiles, des complexes phospholipidiques, la nanotechnologie, la micronisation d’huile ou encore des liposomes, ne fonctionnent pas pour le curcuma (18) (19).

Seule la pipérine permet une meilleure assimilation du curcuma par l’organisme. L’impact de la pipérine est tout à fait différent : la combinaison du curcuma avec le poivre noir favorise la libération du principe actif de la curcumine, sans subir de dégradation. C’est pour cela que le poivre noir ne peut être dissocié du curcuma.

Consommer du curcuma : pour ou contre ?

Curcuma image

D’après une étude réalisée en 2018 par le comité des médicaments à base de plantes (appartenant à l’Agence européenne des médicaments), la consommation de curcuma ne devrait être uniquement destinée aux adultes (20). Consommer du curcuma n’est pas recommandé pour les femmes enceintes (21).

Selon le National Center for Complementary and Integrative Health (appartenant aux Centres nationaux sur la santé américains), l’application de curcuma sur la peau ou sa consommation par voie orale, sont considérées sûres et sans danger pour la santé (22).
La consommation de curcuma en grande quantité peut, pour certains individus, provoquer des troubles intestinaux : des flatulences, une irritation de l’estomac, ou encore une sensation de bouche sèche. Le surdosage est donc à éviter.
Le curcuma est évidemment déconseillé pour les personnes présentant des allergies à cette plante.

Les produits au curcuma Be-Life

Gamme Curcuma Be-Life

Le Curcuma magnum 3200 BIO

Curcuma 3200 60 gélules be-LifeCurcuma 3200 90 gélules Be-Life

La Composition du Curcuma magnum

Le complément alimentaire Curcuma Magnum est composé de curcuma longa mais également de pipérine (poivre noir). Le curcuma magnum contient 48 mg de curcumine et 5 mg de poivre noir. Le produit peut contenir 60 à 90 gélules, selon la durée du traitement.
Quelles sont les caractéristiques du curcuma longa?

Tout comme les autres types de curcuma, il appartient à la famille des Zingibéracées. Il provient à l’origine du Vietnam.
Le curcuma longa est désormais produit en Inde, mais également au Japon, en Thaïlande, au Sri Lanka, au Pakistan, en Indonésie, ou encore dans le sud de la Chine ou au Pakistan. 80% de la production mondiale du curucuma longa est effectuée en Inde (23). Il peut être consommé et utilisé sous différentes formes : frais, séché, haché, sous forme de jus…

Que permet d’apporter le curcuma magnum?

Vous souffrez de troubles digestifs ou de douleurs articulaires ? Le curcuma peut contribuer à l’amélioration de vos symptômes. En Inde, le rhizome est séché puis réduit en poudre. Il est généralement utilisé pour favoriser la digestion et améliorer le confort articulaire. Conformément aux principes énoncés par la médecine ayurvédique indienne, le curcuma est associé à la pipérine. La pipérine est le composant du poivre noir, qui permet d’améliorer l’efficacité du curcuma.
Ce curcuma présente les caractéristiques suivantes :
- il accélère l’activité des enzymes digestives,
- il a un effet bénéfique sur les articulations et se distingue par son activité antioxydante.
Il est également important de souligner que le curcuma provient d’Inde et qu’il est 100% naturel.

Le curcuma 2400 BIO

Curcuma 2400 60 gélules Be-LifeCurcuma 2400 90 gélules

Le curcuma 2400 BIO présente les mêmes caractéristiques que le curcuma magnum.
Le curcuma dispose des mêmes propriétés : il influence positivement l’activité des enzymes digestives, agit directement sur les articulations, et confère également une activité antioxydante. Seule la teneur en curcumine diffère : 24 mg au lieu de 48 mg pour le curcuma magnum. Le complément alimentaire est vendu dans des boites, comprenant 60 ou 90 gélules.
Le curcuma est également originaire d’Inde, naturel et sans additifs. De la pipérine rentre dans la composition du produit, pour améliorer son efficacité.

Le curcuma gouttes BIO

Curcuma en gouttes be-life

Le curcuma gouttes BIO est un complément alimentaire sous forme liquide, fortement concentré en curcuminoïdes, principes actifs du curcuma. Tout comme les autres produits cités auparavant, le curcuma provient d’Inde et est certifié BIO et 100% naturel. Il ne comporte aucun additif.
Quelles sont les spécificités de ce produit ?

Le curcuma en gouttes est à diluer dans de l’eau en petites quantités. En effet, la formule de ce produit est très concentrée. Il contient 122 mg de curcuminoïdes par ml, ce qui correspond à une quantité 6 fois plus importante que ce qui est proposé, en moyenne, dans d’autres laboratoires. Le produit est à nouveau associé à de la pipérine, pour augmenter ses effets. Aucun type d’alcool n’a été ajouté dans sa formulation.

En plus d’apporter une action positive sur les articulations et sur le système digestif, le curcuma contribue au ralentissement du vieillissement, grâce à ses propriétés antioxydantes.
Par ailleurs, de l’huile d’olive certifiée Biologique est utilisée pour la fabrication du produit. Aucune nanoparticule n’a été ajoutée dans la composition du complément alimentaire.




(1) (6) (7) (9) Le curcuma, de l’épice au médicament
http://docnum.univ-lorraine.fr/public/SCDPHA_T_2010_HOMBOURGER_CHRISTELLE.pdf

(2) Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales
http://www.cnrtl.fr/definition/rhizome

(3) (8) (23) PINSON Claire. Gingembre et curcuma. EYROLLES, 2012

(4) Curcuma et curcumine : de l’histoire aux intérêts thérapeutiques
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01517353/document

(5) Turmeric : post-harvest operations
http://www.fao.org/fileadmin/user_upload/inpho/docs/Post_Harvest_Compendium_-_Turmeric.pdf

(10) Curcuma Domestica V. (Zingibéracées)
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01398325/document

(11) (12) Pascale de Lomas. Mes petites recettes magiques au curcuma. Editions Leduc.s, 2011

(13) Le Stress Oxydatif
https://www.ar-l.ch/Docs/mercan.pdf

(14) Anti-inflammatory agents from plants : progress and potential
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22414101

(15) (16) (17) Turmeric : the genus curcuma
https://www.jivasupplements.org/assets/applets/Curcumin-_Biological_and_medicinal_properties.pdf

(18) Prasad S, Tyagi AK, Aggarwal BB. Recent developments in delivery, bioavailability, absorption and metabolism of curcumin : the golden pigment from golden spice. Cancer Res Treat. 2014 jan;46 (1) : 2-18.

(19) Prasad, Anzari. Nutracos. 2015;14 vol2. ISSN 1720-4011, 2-6.

(20) Turmeric – Curcuma longa L. (C. domestica Valeton), rhizoma
https://www.ema.europa.eu/en/documents/herbal-summary/turmeric-summary-public_en.pdf

(21) Dr Nidhi Garg, Dr Akhil Jain. Ayurvedic drugs used in eye disorders. Educreation publishing, 2011

(22) Turmeric
https://nccih.nih.gov/health/turmeric/ataglance.htm#hed4

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)